Faites des Gosses..... ou pas!

Au fil de mon insta....

lundi 2 février 2015

Happy 4 !!!! Rendez moi mon bébé ?

Voilà. C'est fait.
Ce dimanche 01 Février, ma cadette, ma fille, mon trésor, ma minette, ma dernière a fêté ses 4 ans.



4 ans de bonheur, de crises des deuz, des troiz aussi ;-). 4 ans de mimiques, de grimaces, de colères aussi vives que fugaces, 4 ans de grosses, grosses marades, de blagues et autres grimaces.

Et je m'en souviens comme si c'était hier de sa naissance! Je sais, je sais, so cliché, il n'empêche le jour de ce second accouchement ne m'a pas laissé non plus que des bons souvenirs.

Rien de bien grave sur le déroulé en lui même. Un accouchement comme pour la première, plutôt rapide, sans trop d'efforts, quelques poussées et son premier cri...

Ce que je garde de ce moment ? De l' angoisse. Et ça me vrille le coeur et rien que d'en reparler à nouveau. Ça me fait mal.
D'ailleurs pas un sourire sur ce film que j'ai tant de mal à visionner et réalisé par mari chéri le jour J, comme sur les premières photos d'ailleurs. Mais une seule et même question:
-"Est ce qu'elle va bien ? Vous êtes sûrs ?"
En boucle. On m'entend la répéter une bonne dizaine de fois cette phrase. Comme un robot. Comme si je savais déjà. Comme si je l'avais déjà deviné sitôt ce joli bébé dans mes bras. Un pressentiment ? L'instinct ?
Car oui, la venue au monde de ma num2 et le séjour à la mater n'ont pas été de tout repos. C'est le moins qu'on puisse dire. Après avoir tanné les médecins, les sages femmes et les puéricultrices, au bout de 2 jours on m'annonçait un souffle au coeur possible puis le lendemain plus grave un problème cardiaque. Echo. IRM. Annonces d'effroi, opération envisagée, larmes qui coulent, désespoir, je me suis sentie seule alors. Ils étaient très loin les jours à la mater pour ma num1, entourée d'amis et de famille. Ici peu de mari (le boulot et num1 forcément), peu d'amis et famille (en pleine semaine et hors vacances c'est toujours plus difficile et bien normal)...Alors seulement mes larmes et mon angoisse. Comme un mauvais film qui revenait, une mauvaise histoire cardiaque, plus de 20 ans après.
J'ai donc passé 15 jours d'angoisses. 15 jours à scruter son sommeil (et qu'est ce qu'elle dormait), 15 jours à avoir peur tout simplement. Que tout s'arrête. Jusqu'aux consultations de spécialistes Debré puis Necker. Et enfin la libération. Un dysfonctionnement oui mais sans conséquences dramatiques et à long terme et surtout temporaire. On respire. On oublie et on reprend la vie. Comme une seconde naissance mais avec un sentiment, ce sentiment qui me reste 4 années après, j'ai loupé son arrivée. Je n'ai pas su l'accueillir dans la joie et la sérénité. Je n'ai pas éprouvé suffisamment de joie et de bonheur pur. Et je m'en veux. Je reste sur ma faim. Il me manque encore quelque chose.

Et aujourd'hui me direz vous ?
C'est une enfant vivante. Dans tous les sens du terme. Elle ne se pose pas de question: elle vit. Elle rit, elle mange, elle aime, elle déteste. C'est presque simple avec elle. On sait ce qu'elle pense, on voit de suite ce qu'elle aime ou non. On peut passer des rires au larmes, des colères terribles aux quatre cents coups....elle profite.
Mon bébé n'est plus. Ma petite fille grandit. Elle gagne en autonomie, m'épate pour beaucoup de choses (les deuxièmes sans doute)...Je sais, je sais laissons les grandir...même si c'est dur pour nos petits coeurs de mamans, même si on en voudrait encore de ces moments câlins rien qu'à nous. Rien qu'à nous 2. Je suis un peu brouillonne, un peu décousue pardonnez moi, mais avec tout ces mots je prends conscience de ces 4 magnifiques années que j'ai passé à devenir maman une seconde fois...

Joyeux 4 ans ma num2 d'amour !

2 commentaires:

  1. Happy 4 à ta deuz', quel début ... je comprends tes angoisses, quel soulagement de voir que depuis les bons souvenirs ont pris toute la place ou presque ♥♥
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Oh là là, je ne savais pas pour ces débuts si angoissants :-( On n'oublie jamais vraiment, c'est clair. Mais ouf que ce ne soit rien.
    Happy 4 Num2 !

    RépondreSupprimer

Un mot ? Une phrase ? Quelques lignes ou un roman ? ne vous gênez pas....au contraire !